Action humanitaire Pool : Les besoins urgents chiffrés à 354 millions FCFA

1700 personnes et un peu plus de 170 ménages du département du Pool victimes des troubles politico-militaires nés des événements du 4 avril dernier, ont besoin d’une assistance humanitaire chiffrée à 354 millions de FCFA, selon le rapport de la mission conjointe Congo-Nations Unies rendu public mardi.

Ce montant permettra à court terme d’assister 1700 personnes ainsi que 170 ménages notamment 500 personnes déplacées du village Soumouna et les 1200 de Mayama retournées dans leurs habitations pillées ou détruites, et pour la reconstruction des maisons.

Le rapport, elle a souligné que « les populations ont besoin d’une aide d’urgente pour des articles de ménages, des kits dignité pour les femmes des rations alimentaires et d’un appui à la reconstruction des maisons détruites ou endommagées. »

La formation des agents de santé à la prise en charge psychologique des cas de violations sexuelles basées sur le genre, l’aide pour la prévention des maladies liées aux mauvaises pratiques en matière d’eau et d’assainissement ainsi que la préparation de la prochaine rentrée scolaire sont entre autres recommandations figurant dans le rapport qui insiste sur « un effort important » à faire « au plus vite pour permettre aux habitants des villages touchés de reprendre dès que possible une vie normale ».

« À moyen terme, des missions de suivi seront nécessaires dans les secteurs tels que la santé, l’éducation, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, pour compléter les informations disponibles et proposer des programmes pour combler le déficit de développement qui accroît la fragilité des populations », conclut le rapport.

Ce rapport a été présenté en présence des ministres de la Communication et des médias, Thierry Lézin Moungalla ;  de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo ; de la Justice, des droits humains et la promotion des peuples autochtones, Pierre Mabiala. L’équipe du système des Nations unies au Congo a été conduite par son coordonnateur, Anthony Ohemeng Boamah.

Bertrand BOUKAKA

banner