Congo Éducation : tenue réussie des examens d'État

Après le fiasco noté dans l'organisation des examens d'État l'année dernière avec des fuites de matières récurrentes, les autorités du monde de l'éducation se devaient de relever le défi des examens ''clean'' pour le cru 2015-2016. Le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso semble avoir réussi son pari.

Le ministre de l’enseignement a exprimé sa reconnaissance au terme de sa visite des centres d’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) à Ewo dans le département de la Cuvette Ouest.

« Partout dans le pays les citoyens ont intégré la dimension de l’effort et du mérite dans le processus scolaire. Les élèves, les parents d’élèves et les autorités locales ont pris à cœur l’exhortation du gouvernement sur les dispositions prises pour le bon déroulement des examens », a-t-il dit.

Anatole Collinet Makosso a par ailleurs rappelé l’exhortation du Premier ministre aux acteurs du système éducatif pour réduire à zéro la fraude en milieu scolaire.

Selon lui, le secret de la réussite a été l’organisation et l’engagement des enseignants qui ont fait preuve d’assiduité, de courage, de discipline pour transmettre le savoir aux enfants en privilégiant l’intérêt général des élèves. L’implication de tous ces acteurs, poursuit-il, a joué de beaucoup dans le déroulement de cet examen.

Des élèves qui composent à la place des vrais candidats ont été démasqués dans quelques localités notamment à Loukoléla, Mossaka et Kimongo. 

« Ceux-ci ont voulu tester la capacité du ministère dans sa politique de lutte contre la fraude scolaire. La sanction reste exemplaire et utilitaire contre ceux qui ont été surpris en flagrant délit » a conclu Anatole Collinet Makosso.

Benoît BIKINDOU

banner