Elections locales 2022 à Pointe-Noire : Maixent Elenga candidat PRL veut apparaître comme le sauveur de Mongo Mpoukou

Il se met en scène comme un sauveur. Toujours combattu, parfois battu, mais jamais abattu, Maixent Elenga, possède déjà une longue expérience du militantisme politique, débutée dès son adolescence. Celui qui va conduire la liste du Parti républicain et libéral (PRL), se présente comme un bosseur et un homme de terrain. C’est donc quelqu’un d’ouvert, de sérieux, d’accessible et qui va tout donner aux élections locales de juillet prochain, pour sauver Mongo Mpoukou, le cinquième arrondissement de Pointe-Noire, la capitale économique de la République du Congo.

Très heurté par les inégalités et soucieux des enjeux actuels, le Conseiller municipal, Maixent Elenga, est capable de faire tenir sur ses deux jambes le combat pour la justice sociale et tenir ses engagements.

Sur son affiche de campagne, Maixent Elenga montre la nécessité pour lui de cohabiter dans l’entente, la paix afin de construire ensemble Mongo Mpoukou qui n'a pas de couleur politique, ni ethnique.

Maixent Elenga qui en est assez des campagnes sur la haine, sur la peur et sur la division, invite les électeurs de Mongo Mpoukou à porter leur choix sur la liste PRL qu'il conduit avec courage, pour lui assurer la victoire cash au soir du 10 juillet 2022.

Il lui reste quelques semaines pour convaincre sur le terrain.

Dans les années 2000, une ambitieuse politique de création de nouveaux arrondissements émerge dans le pays, notamment pour désengorger les grandes agglomérations. Parmi ces arrondissements nés de ce projet, celui de Mongo-Mpoukou.

Aujourd’hui, cet arrondissement assure le relais de l’action gouvernementale dans la ville de Pointe-Noire en tant que subdivision. Il a l’obligation de remplir un minimum de conditions administratives, économiques et d’équipements socioculturels.

Notons que ce cinquième arrondissement a été créé par la loi n°15-2001 du 17 mai 2011. Il s’étend sur 48 483 km2, soit 4 843,3ha.

Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner