15 août : le sous-préfet de Kakamoeka prône la paix et un soutien indéfectible aux institutions de la République

A l’occasion de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance de la République du Congo, le sous-préfet de Kakamoeka dans le département du Kouilou, Marcel Kibouanga œuvre pour une appropriation de la paix, de la cohésion sociale ainsi que pour un appui aux institutions la République et ceux qui l’incarnent.

Marcel Kibouanga a exhorté tous les auxiliaires de commandement à être des vecteurs de paix, et aux jeunes, à prioriser leur bien-être en travaillant pour l’intérêt supérieur de la nation.

Il a demandé également aux jeunes de Kakamoeka d’œuvrer « à la préservation de la paix sociale, du vivre ensemble et éviter de rééditer les violences du passé aux conséquences incalculables et incontrôlables ».

Marcel Kibouanga s’est également posé en fervent défenseur de la vision du Président de la République, Denis Sassou N’Guesso, en exhortant la population de Kakamoeka et particulièrement les jeunes à un changement de mentalités pour un engagement irréversible dans la voie d’une véritable révolution agricole, au service du développement économique et social du Congo.

« Je veux que Kakamoeka soit une terre nourricière, le grenier du Kouilou. Je vois dans la fertilité de notre terre la source unique de la richesse de notre département. L’agriculture au sens large devrait emporter la conviction de notre jeunesse, comme vecteur structurant de la diversification de l’économie nationale», a martelé Marcel Kibouanga.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner