Présidentielle 2016 : les opposants redoutent un raz-de-marée de l'Eléphant

Les opposants congolais redoutent un raz-de-marée de l'Eléphant, le symbole du président sortant Sassou Nguesso au pouvoir depuis 32 ans.

L'opposition accuse le pouvoir d'avoir nommé « ses hommes pour piloter la commission électorale indépendante sans oublier ses techniques de manipulation des urnes ».

Ils pointent aussi « la distribution de cartes d'électeurs à des ressortissants de pays voisins comme la République démocratique du Congo ».

Ce dimanche, les votants ont en main un bulletin unique, neuf candidats, neuf colonnes dans lesquelles apparaissent les neuf portraits des présidentiables, et une colonne blanche pour laisser une empreinte digitale.

Du côté de la majorité, l'heure est à la sérénité et non à la polémique.

Agé de 72 ans, le chef de l’Etat sortant n’a jamais perdu une élection.

Aurélie ISSIMBA

banner