Crise libyenne : Le soutien de la communauté Ibadite à Denis Sassou N'Guesso pour son action dans le conflit libyen

C’est encore une victoire de plus pour le Président congolais, Denis Sassou-N’Guesso qui se démène, consulte à intervalles réguliers, entame des négociations directes et indirectes avec les hommes-clés du conflit libyen, discute sans discontinuer des conditions d’une solution politique consensuelle à la crise libyenne. Cheikh Farhat Jaabiri, l'une des références de la communauté Ibadite, est venu ce dimanche 20 juin 2021, traduire au Président du comité de haut niveau de l'UA sur la Libye, le soutien de la communauté Ibadite, dans son action dans le conflit libyen.

Le numéro un congolais qui pilote le dossier de cette crise libyenne, depuis plusieurs années, n’a pas hésité de dégainer depuis longtemps : cette crise « reste et demeure, avant toute autre considération, un problème africain, n’en déplaise à ceux qui pensent autrement ou auraient souhaité ne pas voir le continent engager des initiatives pour contribuer à sa résolution ».

Président du Comité de haut niveau de l’Union africaine sur ce conflit, Denis Sassou N’Guesso en bon « panafricaniste convaincu », a multiplié des initiatives entre les parties libyennes depuis qu’il avait été chargé de cette mission par ses pairs africains.

Le caractère complexe de ce conflit qui préoccupe au plus haut point la communauté internationale explique pourquoi toutes les initiatives pour y mettre un terme doivent être mises en commun et les acteurs concernés associés à toutes les concertations.

En novembre 2017, les membres du Haut conseil des villes et tribus libyennes avaient salué à Brazzaville, les efforts fournis par le président congolais, Denis Sassou N’Guesso pour le retour de la paix dans leur pays pris en otage par des gangs à la solde de certaines puissances étrangères depuis l’assassinat de Mouammar Kadhafi, en 2011.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner