Bientôt plus de visas entre Etats de l’UA

Le Commissaire de l’Union africaine (UA) des Affaires sociales Dr Mustapha Sidiki Kaloko a exhorté les pays africains de faciliter leurs politiques de visa pour endiguer la migration de l’Afrique vers des endroits comme l’Europe en stimulant les perspectives économiques nationales et régionales en Afrique.

«Nous devons faciliter la circulation des africains à l’intérieur du continent, comme ce que nous voyons généralement en Afrique de l’Ouest. Ceci n’arrêtera pas certes la migration vers les pays riches, mais les avantages économiques permettront de réduire l’impact », a déclaré Kaloko lors d’une conférence de presse en marge du sommet de l’UA à Addis-Abeba.

Il a ajouté également qu’il n’y avait aucune raison pour laquelle une personne avec un passeport du Royaume-Uni ou des États-Unis pourrait voyager du Caire à Cape Town en grande partie libre, tandis que ceux avec des passeports africains rencontrent des obstacles.

Mustapha Sidiki Kaloko a spécifiquement loué le Rwanda, l’île Maurice et les Seychelles, qui pour l’instant, n’exigent pas un visa d’entrée dans leur pays pour toute personne portant le passeport d’un pays africain.

Le visa est un document apportant la preuve qu'une autorisation d'entrer dans le pays a été donnée au demandeur. Il se présente sous la forme d'un tampon ou d'une vignette autocollante, qui est apposé sur le passeport en cours de validité.

Germaine Mapanga

banner