Crise économique au Congo : Le Centre démocratique troisième force propose la réduction du train de vie de l’Etat

Crise économique au Congo : Le Centre démocratique troisième force propose la réduction du train de vie de l’Etat

Le Centre démocratique troisième force «Acrotere » a proposé, dans une déclaration rendue publique à Brazzaville, au gouvernement congolais de prendre des mesures sociales pour assurer le peuple de sa bonne foi, en ce qui concerne la crise économique et financière que traverse le Congo, suite à l’abaissement des prix du baril du pétrole.

Il s’agit entre autres, de la réduction du train de vie de l’Etat, la restructuration des régies financières en instituant une véritable transparence et un contrôle à tous les niveaux, la réduction de la masse salariale des agents de l’Etat par leur reversement à la fonction publique territoriale.

Le Centre démocratique troisième force a formulé le vœu de voir le président de la République, Denis Sassou Nguesso, convoquer une concertation politique au cours de laquelle seront débattus les problèmes que connait le pays actuellement.

L’Acrotere demande aux Congolais et à la classe politique de privilégier l’intérêt général, le développement du pays, la consolidation de la paix et la construction de la nation congolaise.

Edwige KISSINGER / Les Echos du Congo Brazzaville