Tsaty Mabiala à la tête de l’UPADS jusqu’au prochain congrès

Honoré Sayi, député de l’Union Panafricaine pour la Démocratie sociale(UPADS), a confirmé, dans un communiqué, que le secrétaire national du parti Pascal Tsaty Mabiala « demeure le chef de l’exécutif » du parti crée par le Professeur Pascal Lissouba jusqu’au congrès de juillet 2017.

Pour le député Honoré Sayi, seul le congrès dispose de tous les pouvoirs pour « déboulonner » Pascal Tsaty Mabiala de son fauteuil de chef de l’exécutif de l’UPADS.

Selon lui, Tsaty Mabiala doit continuer à mener le combat de l’alternance politique au Congo-Brazzaville sans fouler aux pieds les idéaux du président fondateur de l’UPADS, Pascal Lissouba.

A deux mois de la présidentielle, prévue pour le 20 mars prochain, le sénateur de l’UPADS, Gaspard Kaya Magane, au nom d’un mouvement dirigé par les fidèles de l’ex président congolais, Pascal Lissouba, a prononcé, tambour battant, la suspension purement et simplement du premier secrétaire de l’UPADS, Pascal Tstaty Mabiala.

A l’origine redoutable machine électorale fondée sous l’impulsion charismatique du Professeur Pascal Lissouba, à la faveur du renouveau démocratique post-conférence nationale souveraine, l’UPADS se porte très mal face à des incessantes guerres des chefs, querelles de légitimité entre différentes chapelles ou franges rivales se regardant en chiens de faïences, à la quête du leadership perdu depuis son éviction du pouvoir.

GM

banner