Présidentielle 2016 : L’opposition invite Sassou à privilégier l’intérêt supérieur de la Nation

Les Coordinations du FROCAD et de l’IDC ont invité le président congolais Denis Sassou Nguesso à privilégier l’intérêt supérieur de la Nation, selon un communiqué que s’est procuré Les Echos du Congo Brazzaville.com et signé par les présidents des Coordinations, André Okombi Salissa et Pascal Tsaty Mabiala.

Analysant le compte rendu du dernier conseil des ministres tenu le 30 décembre 2015 à Brazzaville, le front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad) et l’Initiative pour la démocratie au Congo (l’IDC) ont relevé « l’incohérence flagrante des décisions arrêtées respectivement à l’avant dernier et au dernier conseil des ministres ».

Selon la même source, à l’issue du conseil des ministres du 23 décembre 2015, le gouvernement congolais avait annoncé la modification de la loi électorale en vigueur, qui institue dorénavant une commission électorale indépendante ayant compétence des actes préparatoires, d’organisation et de tenue des élections.

Sans attendre la loi électorale modifiée, le gouvernement, selon le même communiqué du Frocad et l’IDC a convoqué le corps électoral pour le 20 mars 2016, en l’absence de l’organe censé préparer et organiser toutes les opérations électorales, y compris la révision des listes électorales.

Ce qui traduit, estiment les opposants du régime de Brazzaville, la volonté du pouvoir de ne pas aller à une élection transparente, crédible et apaisée.

Le Frocad et l’IDC dénoncent avec force et détermination, « la fuite en avant et la poursuite du passage en force du gouvernement avant d’inviter le numéro un congolais à privilégier l’intérêt supérieur de la Nation ».

Aurélie ISS

banner