Watch the video

Sommet Afrique-France inédit ce vendredi à Montpellier : Macron face aux jeunes plutôt qu'aux chefs d'Etat

C’est un Sommet Afrique-France inédit qui s’ouvre ce vendredi à l’Arena de Montpellier. Inédit car, pour la première fois depuis 1973, aucun chef d’État africain n’a été convié. De quoi éviter des photos gênantes pour Emmanuel Macron avec des présidents au pedigree démocratique parfois contestable. Cette fois, pour cette 28e édition, ce sont des jeunes entrepreneurs ou issus de la société civile, du secteur associatif, du sport, de la culture… qui sont les invités de ce sommet nouvelle formule.

Le Président de la République Emmanuel Macron était à Montpellier pour le Nouveau Sommet Afrique-France.

Après un passage sur des ateliers, le Président français a participé avec le Professeur Achille Mbembe à un échange en plénière.

Pendant ce Sommet, le Président Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures en réponses à la contribution du Professeur Achille Mbembe comme :

La mise en place d'un fonds de soutien à la démocratie : 30 millions d’euros sur trois ans.

La création d'une Maison des mondes africains et des diasporas.

Ce sommet d’un genre nouveau, sans chef d’Etat et sans autorité institutionnelle était consacré exclusivement à la jeunesse d’Afrique et de France. Pour la première fois, des centaines de jeunes entrepreneurs, artistes, chercheurs, athlètes, étudiants, personnalités engagées d’Afrique et de France se sont réunis pour envisager les perspectives et les premières actions concrètes à mener pour le renouveau de la relation entre le continent africain et la France.

Les échanges ont porté principalement autour de cinq grandes thématiques : l’engagement citoyen, l’entrepreneuriat et l’innovation, l’enseignement supérieur et la recherche, la culture et le sport. Cliquer sur la photo pour revoir la séance plénière :

JJS / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner