La 26ème Conférence annuelle de l'ONU sur le climat (Cop26) au cœur des échanges entre Denis Sassou N’Guesso et Christian Ruck

Le Président congolais, Denis Sassou N’Guesso, a échangé mardi dernier à Brazzaville avec le facilitateur de la République fédérale d’Allemagne au Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo, Christian Ruck. Les échanges ont porté sur la 26e Conférence annuelle de l'ONU sur le climat (Cop26), prévue du 1er au 12 novembre prochain à Glasgow, en Écosse.

Denis Sassou N’Guesso et Christian Ruck ont également évoqué le mécanisme de financement du Fonds Bleu du Bassin du Congo dans le cadre du rachat carbone.

Le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo a été lancé lors de la COP 22 à Marrakech en tant qu’instrument financier de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC), présidée par le Président Denis Sassou N’Guesso. Il s'agit de la première collaboration multinationale visant à promouvoir la durabilité environnementale, économique et la paix dans tout le Bassin du Congo.

Abritant des milliers d'espèces animales et habité par l'homme depuis 50 000 ans, le Bassin du Congo est une ressource naturelle vitale. Situé en Afrique centrale, il fournit nourriture, eau et abri à plus de 75 millions de personnes, tout en jouant un rôle crucial dans l'absorption du carbone et la régulation du climat mondial.

Pourtant, en raison de la déforestation massive et du changement climatique, le Bassin du Congo, inscrit dans l’agenda de la Cop26, est menacé, la faune et la forêt tropicale risquant de disparaître d'ici la fin du siècle. Une réalité qui met en péril la durabilité environnementale de l'Afrique, essentielle à la santé de la planète.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner