La propreté : l'affaire de tous à Mayoko Gare

Pour garder une ville agréable à vivre, la responsabilité de tous est engagée. Le civisme est primordial pour que nos rues restent propres après les interventions de nettoyage effectuées par des volontaires. Chaque geste compte, il s’agit en effet d’un effort collectif et à réaliser au quotidien pour que la propreté soit durable. C’est donc le cas des jeunes de Mayoko Gare dans le Niari (sud). Cette semaine, ils ont pris l’initiative d’assainir les lieux publics, notamment la gare ferroviaire même si le train ne siffle et ne passe plus depuis plus de 9 mois.

Pour l’exécution de cette opération, l’accent a été mis entre autres, sur la collecte des encombrants, les papiers qui volent au vent, des poubelles qui poussent à tous les coins.

C'est à croire que les poubelles sont parfois invisibles à Mayoko Gare ! Mégots, chewing-gum, papiers, crottes de chiens. Mieux vaut parfois ne pas savoir où l'on met les pieds.

Les jeunes volontaires de Mayoko Gare refusent cette fatalité et vont multiplier les interventions toute cette saison sèche. Ils ont décidé d’intervenir tôt le matin afin d'offrir une ville accueillante au moment où l'activité démarre. Le ramassage des encombrants est quant à lui est effectué tous les samedis matin.

Différents modes d'intervention concourent à cette opération : Le désherbage qui consiste à limiter le développement des adventices, ou mauvaises herbes et enfin le balayage manuel.

La propreté d'une ville, c'est aussi l'affaire de ses citoyens. Si tout le monde prend les dispositions pour ne pas dégrader l'environnement urbain, la ville sera plus belle. Bien évidemment, moins il y a de détritus, papiers, et dépôts clandestins divers au sol, et plus le ramassage par tous est facile et efficace. C’est donc au quotidien, et tout au long de l’année, que des efforts sont réalisés pour que la ville soit plus propre et plus belle !

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner