Les Gorges de Diosso attirent toujours plus de curieux

Les Gorges de Diosso situées à 35 km au nord de Pointe-Noire sur la route du Bas-Kouilou, dans la direction de Pointe Indienne, qui ont passé en 2017 le cap symbolique des 10.000 personnes accueillies, ont vu passer plus de 20.000 personnes en 2018. Ce chiffre témoigne une fois encore de l'immense pouvoir d'attraction de l'un des sites touristiques les plus emblématiques du département du Kouilou destiné à attirer davantage de touristes dans la région, qui entend, à terme, être l'une des premières destinations touristiques du Congo.

Cette curiosité naturelle du Congo était creusé par les pluies de la côte atlantique qui ont « creusé de grands cirques dans la latérite friable ».

L’attrait principal réside dans cette curiosité géologique: de grandes falaises de roche ocre, surplombant une vallée où pousse une végétation abondante de type jungle ou forêt équatoriale.

Sur le plateau on trouve en revanche de grandes forêts d’eucalyptus, des plaines, des plantations autour des villages, ou encore une végétation un peu plus « brousse ».

L’ambition des gestionnaires de ce site pour le tourisme est de répondre aux nouvelles préoccupations des voyageurs, à la recherche d'expériences riches, uniques, inédites, qui donnent un sens au voyage, où l'immersion dans la culture locale devient un gage d'authenticité.

Les Gorges de Diosso constituent un merveilleux site, inévitable pour les touristes.

Cependant, un bon 4×4 est tout de même nécessaire vu l’état de la piste de sable.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner