Congo – Environnement : Des baleines observées au large de Pointe-Noire

La mairie de Pointe-Noire les présente désormais telles des mascottes sur son site internet. Des baleines sont régulièrement observées à quelques encablures de la côte, au large de Pointe-Noire.

Ces mammifères marins semblent se plaire dans les eaux congolaises où ils accompagnent désormais les bateaux, en se livrant à des pirouettes, comme pour marquer leur présence.

Par mer calme et ciel radieux, les passagers de hélicoptères assurant les navettes sur les plateformes pétrolières jouissent également du spectacle. Ils se pâment d'aise en racontant leur trouvaille : « on les a vu ».

Il y a près d'une dizaine d'années, des baleines à bosse étaient observées au large de Pointe-Noire, avant que celles-ci ne migrent plus loin. On les disait alors incommodés par les rejets pétroliers.

Même si le nombre de l'actuelle colonie n'a pas été évalué et qu'une étude dans ce sens est loin d'être menée, à propos de la présence de ces baleines pour lesquelles de nombreux ponténégrins sont prêts à une ballade d'observation en mer, certains océanographes avancent l'idée d'une migration due aux changements climatiques.

Pour les traditionalistes attachés aux phénomènes mystiques de la mer, ces baleines seraient l'escorte de « Tchikambissy », la déesse de la mer qui manifesterait ainsi sa présence, oracle d'un événement à venir.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner