L’Afrique centrale planche sur l’éco-sécurité et le conflit Homme/Faune à Ndjamena

Le Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), à travers le programme de conservation de la biodiversité, organise du 25 au 28 juillet 2017 à Ndjamena (Tchad), la Conférence des ministres de la sous-région sur la sécurité des ressources naturelles, le conflit homme/faune et les autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

L’objectif général de cette Conférence est de renforcer le dialogue politique pour permettre aux ministres d’adopter des outils politiques, stratégiques, sécuritaires et techniques opérationnels afin d’améliorer le système de la sécurité des ressources naturelles convoitées par des groupes armés.

Il est aussi question d'atténuer le conflit homme/faune, notamment, celui entre l'homme et les éléphants, agriculteurs/éleveurs, orpailleurs/aires protégées, et le conflit permis miniers/aires protégées.

Les résultats obtenus et leur mise en œuvre devront contribuer sur le plan politique à la paix, la sécurité et la stabilité dans la sous-région Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, Congo, Tchad...).

De même, les résolutions à l'issue des travaux devront accélérer, sur le plan économique, la transformation structurelle de l’économie des ressources naturelles d’une part, et le développement de trois segments de l’économie verte (l’écotourisme, l’économie des aires protégées et celle des parcs zoologiques) d’autre part.

Germaine Mapanga

banner