Congo – Téléphonie : Encore une campagne d'identification des usagers du téléphone

Congo – Téléphonie : Encore une campagne d'identification des usagers du téléphone

L'Agence de régulation des postes et des télécommunications électroniques (ARPCE), a lancé une campagne d'identification le 6 décembre à Pointe-noire, en collaboration avec les opérateurs de téléphonie mobile de la place. Certains dénoncent une campagne de trop.

L'opération a pour objectif d’emmener les vendeurs et revendeurs des cartes Sim à procéder, de manière systématique, à l’identification préalable de tout nouvel abonné.

L'ARPCE fait valoir des raisons sécuritaires ainsi que la maîtrise du fichier des abonnés en République du Congo. 

Depuis un certain temps, l’ARPCE a constaté sur le marché la prolifération des cartes Sim pré-activées, l’authenticité douteuse de plusieurs pièces présentées et un relâchement sur l’identification des abonnés auprès des vendeurs et revendeurs de cartes Sim.

Cette situation aurait favorisé la résurgence des réseaux frauduleux d’appels téléphoniques. Ainsi, les vendeurs ont été sensibilisés aux sanctions auxquelles s’expose tout contrevenant aux procédures d’identification des abonnés.

Cette campagne d’identification s’inscrit dans le cadre du respect des normes internationales de sécurité de réseaux de télécommunications. Elle est édictée par l’Union internationale des télécommunications et va permettre non seulement au régulateur de garantir la vie privée des utilisateurs mais aussi de prévenir et punir l’usage délictueux des services de télécommunications, assure t-on.  

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville