Littérature : L’écrivain André Yaba fête ses 70 ans

André Yaba peut se targuer aujourd’hui d'une carrière bien remplie. L’écrivain originaire du Congo et qui vit à Sherbrooke au Canada a fêté vendredi ses 70 ans.

C'est une tradition que beaucoup n'abandonneraient pour rien au monde ! Chaque jour, des millions de personnes célèbrent leurs anniversaires aux quatre coins du monde. Que ce soit à la maison en petit comité, dans un bar, dans un parc, dans un restaurant, ou bien dans une salle louée pour l'occasion, tous les lieux sont bons pour fêter son anniversaire entouré de ses amis les plus proches.

Cependant, cela n'empêche pas la Rédaction des Echos du Congo-Brazzaville de mettre des étoiles dans les yeux de l’écrivain André Yaba et lui souhaiter également plein succès dans sa passion, l'écriture.

Son deuxième livre : « La Mission du Prophète Thomas Tsangou. Un disciple raconte » paru aux éditions Les Impliqués a été présenté en septembre dernier. Une œuvre importante, précieuse tant elle occupe une place originale dans le panorama de la littérature congolaise et africaine.

André Yaba avait fait sensation dès 2009 avec son premier livre paru aux éditions l’Harmattan intitulé «Proverbes et idiotismes de sagesse des bandzèbi Gabon – Congo-Brazzaville ».

Pour lui, qui a grandi entouré de livres, il est normal de mettre ses connaissances au service des autres, pour servir à son tour l’humanité.

Homme aux multiples casquettes, André Yaba a toujours su préserver son jardin secret. A 70 ans, le natif de Mayoko dans le département du Niari (sud), nous révèle enfin une personnalité hors du commun, une source d'inspiration pour toute une génération.

André Yaba a d’abord été enseignant de lettres, d’histoire et de géographie avant d’exercer les fonctions de directeur des collèges d’enseignement général au Congo. Il a par ailleurs assumé les fonctions d’inspecteur délégué des collèges.

Titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat (Ph.D) en sciences de l’éducation, obtenue à l’université de Sherbrooke au Canada, professionnel de recherche à la faculté d’éducation de l’université de Sherbrooke, André Yaba vit au Canada.

Pasteur du Centre administratif de la mission unificatrice des enseignements de Dieu depuis 1985, c’est finalement sa mère Henriette Tsoho, paix à son âme, qui a aidé son fils dans la construction de son personnage. André Yaba en parle peu en public de cette femme qui avait l'âme généreuse et qu'elle a transmis ce qu'il y a de plus beau à l’écrivain congolais, l'ambition d'être utile pour l’humanité et de servir toujours,  et de manière irrépressible,  le Grand Maître des univers Jésus Christ.

Que peut-il bien lui rester à accomplir encore aujourd’hui ?

Nous avons l'agréable pressentiment que les prochaines années s'annoncent pleines de surprises et encore beaucoup de livres.

Après tout André Yaba n'a que 70 ans.

Joyeux anniversaire André !

Jean-Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner