Congo – Médias : François Ibahy Bahis et François Olé s’en sont allés

La télévision congolaise est une fois de plus endeuillée, avec le décès de deux grandes figures, notamment François Ibahi Bahis journaliste sportif et François Olé, preneur de son.

La mort, encore elle a cette fois choisi d’ôter à la grande famille des médias, deux François. François Ibahi-bahis, ancien journaliste présentateur du magazine des sports à télé Congo est décédé le 29 décembre 2019 des suites d'une longue maladie.

Après un accident vasculaire cérébral en 2007, l'homme n'avait plus repris la totalité de ses moyens physiques malgré les soins qu'il en suivait.

Alors que la nouvelle du décès d’Ibahy Bahis résonnait encore tel un effet larsen dans les oreilles des hommes des médias, l’annonce du décès de François Olé, preneur de son, ancien chef de la section prise de son à Télé Congo, est venue comme pour porter l’estocade à une famille qui depuis quelques jours, pleure les siens, sans discontinuer.

Borgea Samba, Bonne Année Matoumona, Ibahy Bahis, François Olé, se sont successivement endormis pour l'éternité. Dire que la fin de l’année 2019 s’est inscrite en lettres sombres pour la presse congolaise. Un lourd tribut.

La veillée de François Ibahy Bhis se tient au numéro 5 de la rue Mampouya, arrêt 3ème poteau au quartier Barrage.

De Brazzaville : Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner