France – Mondial 2018 : Des ''Bleus'' de légende

L'équipe de France a floqué une deuxième étoile sur son maillot, à l'issue de sa finale remportée contre la Croatie, 4 buts à 2. Par delà leur titre de champions du monde, ces bleus entrent dans la légende en ayant fait tomber des records de la compétition.

Victoire 4-2 pour la France, il faut remonter à 1966 pour retrouver un score aussi prolifique, celui de la finale Angleterre-RFA, 4 buts à 2, au stade Wembley. Ce jour là, Geoffrey Hurst marquait 3 des 4 buts anglais, dont deux pendant les prolongations, le score étant de 2 buts partout à l'issue du temps réglementaire.

Autre record, c'est celui détenu par le roi Pelé pour qui Kyllian Mbappé devient à coup sûr le dauphin. Mbappé est après Pelé, le plus jeune joueur à marquer un but dans une finale de coupe du monde. Le record tient depuis 1958 avec les 2 buts de Pelé en finale contre la Suède, équipe hôte de cette compétition, battue 5-2.

À 17 ans et 8 mois, Pelé restait le seul buteur de moins de 20 ans, en matchs à élimination directe ou en finale, désormais, Kylian Mbappé prend le relais, à 19 ans et 6 mois, au point que le roi Pelé a tweeté, «Si Kylian continue d'égaler mes records comme ça, je vais peut-être devoir dépoussiérer mes crampons à nouveau...». 

Enfin, il y a cet autre record, c'est celui de l'entrée de Didier Deschamps dans le cercle très restreint de ces hommes qui ont gagné la coupe du monde en qualité de joueur puis d’entraîneur.

Désormais, ils sont trois au monde, notamment le brésilien Mario Zagalo, l'allemand Franz Beckenbauer et le français Didier Deschamps.

Trois records de glanés en plus de la coupe remportée, ces bleus ont de quoi entrer dans les annales du football.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

banner