Tournoi de volley-ball à Brazzaville

Grace aux installations sportives de haut standing dont elle dispose désormais, il n’est pas exclu que la ville de Brazzaville sera de plus sollicitée pour des rendez-vous sportifs d’envergure. Le ton en est donné en ce début d’année 2016.

Après la tenue réussie des 11èmes jeux africains, la capitale congolaise accueille du 5 au 15 janvier 2016 le tournoi de volley-ball international, qualificatif aux jeux olympiques de « Rio 2016 ». Ce tournoi qui regroupe 23 équipes permettra aux congolais de rentabiliser une fois de plus les différents gymnases dont la ville-capitale est dotée.

Le défi pour le Congo est double. D’abord, le pays se doit de réussir ce tournoi pour conforter le sentiment d’admiration pour le Congo, de toutes ces délégations présentes à Brazzaville et qui ont encore en mémoire l’apothéose des 11èmes jeux africains.

D’autre part, il s’agira pour les « Diables Rouges » de se surpasser en confortant leur statut de vice-champion d’Afrique. La tâche s’annonce rude mais pas insurmontable, même si l’équipe ne pourra pas compter sur tous ses joueurs de la diaspora, notamment ceux du Qatar, une réelle force d’entrainement qui a contribué à la louable deuxième place aux 11èmes jeux africains.

Quoiqu’il en soit, dans leurs propres installations et devant leur public qui ne manquera pas de les pousser avec ferveur, les « Diables Rouges » se doivent de relever le défi pour espérer se retrouver à Rio l’été prochain.

Même s’il n’a pu battre le rappel de tous ses poulains, Ben Nakavoua reste confiant et son groupe n’est pas aussi handicapé qu’il paraît, rassure-t-il.

Arielle Kambissy

banner