Claudia Ikia Sassou N’Guesso offre un groupe électrogène d’une grande puissance au CSI de Ngamakosso

Dans le cadre de sa démarche continuelle d’améliorer les conditions de vie des populations du sixième arrondissement de Brazzaville, Claudia Ikia Sassou N’Guesso, députée (PCT) de Talangaï et fille du Président de la République du Congo, a remis gracieusement un groupe électrogène de 250 kva au Centre de Santé Intégré (CSI) du quartier Ngamakosso pour pallier les multiples coupures d’énergie électrique entravant les biens et services de l’établissement sanitaire.

La remise de ce groupe électrogène de qualité et flambant neuf n’est que la suite des actions et de la charité emblématique de Mme Claudia Ikia Sassou N’Guesso au profit des populations de Talangaï.

La défaillance du réseau électrique implique très généralement une perte financière mais lorsqu’il s’agit d’un groupe électrogène de secours pour un hôpital, il s’agit d’assurer l’alimentation d’équipements qui sont essentiels pour la vie des patients. Il s’agit là d’un geste éloquent d’engagement et de soutien au CSI du quartier Ngamakosso.

Ce don intervient au moment ou la société Énergie Électrique du Congo (E2C) ne peut pas fournir de l’électricité de bonne qualité dans tous les quartiers de Brazzaville.

Le responsable du CSI de Ngamakosso, très satisfait de l’acquisition de cet outil très important pour le fonctionnement de sa structure, a vivement remercié Mme Claudia Ikia Sassou N’Guesso et promis, au nom des populations, de faire bon usage de ce groupe électrogène.

La veuve Lemboumba n’est pas à son premier acte de générosité dans le 6ème arrondissement de la capitale congolaise.

En juillet 2016, un projet de 115 logements dénommé «Mieux vivre dans le quartier 68 », a été initié par la député Claudia Ikia Sassou Nguesso, afin de lutter contre la pauvreté dans sa circonscription électorale en donnant de l’emplois aux jeunes et en offrant des logements décents aux populations pour un mieux vivre dans ce quartier.

En avril 2017, la rivière Kélé Kélé déborde de son lit, maisons, canalisations et ponts engloutis par le sable, de nombreuses parcelles envahies par l’eau, passage entre la zone 1 et la zone 2 entrecoupé dans le quartier 68 de Talangaï. Face au désastre, les populations ont sollicité le soutien de leur députée, Claudia Ikia Sassou N’Guesso. Cette dernière a mobilisé des engins, notamment un tracteur et un Poclain pour pallier à cette catastrophe.

En juillet 2017, elle a fait implanter un transformateur pour alimenter les zones 4,5 et 6 du quartier 68, 5ème circonscription de Talangaï à Brazzaville.

En juin 2018, consciente du fait que le sport est un facteur de cohésion sociale, la conseillère du chef de l’État congolais, responsable de la communication et des relations publiques à la Présidence de la République congolaise, avait fait don de plusieurs écrans géants avec kits complets aux jeunes de Talangaï pour suivre, match après match, la 21e édition de la Coupe du Monde de football organisée par la FIFA en Russie. Bref !

Claudia Ikia Sassou N’Guesso compte à son actif plusieurs œuvres caritatives et sociales à Talangaï 68.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner