Une délégation de l’association Kiminou « Icole pour tous » rencontre le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche Paul Valentin Ngobo

Une délégation de l’association Kiminou « Icole pour tous », sous la conduite de sa présidente Mme Berthe Blanche Laval Mouandza, a été reçue en audience à Brazzaville par le ministre congolais de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Paul Valentin Ngobo.

Une rencontre qui intervient à quelques mois du lancement officiel du projet agro-pastoral sur le site de Moulimba situé dans le département de la Lékoumou et appartenant au Ministère de l’Agriculture.

Il s’agissait pour la présidente Mme Berthe Blanche Laval Mouandza qu’accompagnait sa collaboratrice,  Mme Sabine Kikala, coordinatrice de l'association Kiminou pour l'antenne de la Bouenza, de présenter au ministre congolais de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Paul Valentin Ngobo, les projets à venir de l’association Kiminou « Icole pour tous » notamment, les projets agricoles dans les départements de la Bouenza et du Kouilou,  les difficultés que rencontre l’association humanitaire sur le site de Moulimba dans la Lékoumou.

Le ministre congolais de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Paul Valentin Ngobo, a félicité l’association Kiminou « Icole pour tous » pour les actions menées en faveur des enfants démunis du pays et pour son projet agro-pastoral sur le site de Moulimba.

Le ministre Paul Valentin Ngobo déterminé à doper notre agriculture,  a proposé à l'association Kiminou "Icole pour tous" de rejoindre les ZAP (les zones agricoles protégées) sur le site de Mayimouna vers Kiossi entre Loudima et Nkayi.

Une proposition concrète saluée par Mme Berthe Blanche Laval Mouandza et ses collaborateurs.

L'activité maraîchère lancée depuis deux mois par l'association Kiminou est en plein essor. Elle se trouve néanmoins confrontée à quelques difficultés techniques notamment, le système d'irrigation d'eau.  L'association étudie le problème afin de trouver une bonne solution sur le long terme.

Il sied de préciser que cette activité génératrice de revenus va permettre à l'association Kiminou  de réaliser ses projets dans son champ d'intervention à savoir l'éducation,  la scolarité, la scolarisation...

Avec près de 100 planches, il est impossible d’arroser les plantes. Entre le système d'irrigation d'eau qui  manque de pression et les nombreuses heures de travail nécessaires pour tout remettre en état, la facture est estimée à environ 500. 000 FCFA TTC, selon le devis qui a été établi pour un système mieux que celui qui existe.

Pour financer cet effort de modernisation, les responsables de l’association Kimimou « Icole pour tous » qui veulent repenser la houe et l'arrosoir sur le site de Moulimba,  font largement appel à l’Etat (le Ministère de l'agriculture propriétaire du site), aux entreprises agricoles et des autres partenaires au développement pour faire avancer leur projet agro-pastoral qui va permettre, à court terme, d'assurer le matériels scolaires des enfants issus des familles vulnérables du pays.

Tout le souhait de la présidente de cette association humanitaire, Mme Berthe Blanche Laval Mouandza est de faire des familles vulnérables des producteurs et des vendeurs de cette activité agricole pour en faire un revenu pour mieux s'occuper des besoins scolaires de leurs enfants, de façon autonome.

Pour soutenir l'action de l’association Kiminou « Icole pour tous »,  voici les contacts : 06.705.89.89/06.907.11.11/ 05.300.89.89 pour l'antenne du Congo-Brazzaville et le 06.11.12.24.41 pour l'antenne de France. Whatsapp : 0033.668.92.71.11. Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Site internet : www.kiminou.fr.

Jean-Jacques Jarele SIKA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner