Malgré son passeport diplomatique et sa lettre de mission en poche, un conseiller spécial de Denis Sassou N’Guesso a été interpellé en France et placé en garde à vue

L’homme d’affaire et conseiller spécial du président de la République du Congo, Lucien Ebata, PDG de la société de « trading » pétrolier Orion Oil et du magazine « Forbes Afrique », titulaire d’un passeport diplomatique et d’une lettre de mission signé par le chef de l’État congolais, Denis Sassou N’Guesso, bénéficiant donc d’une immunité fonctionnelle, a été appréhendé le mercredi 6 octobre 2021 au matin par les douanes françaises de l’aéroport du Bourget. Il transportait une importante somme d'argent en liquide non déclarée aux autorités. Et a été placé en garde à vue.

Lucien Ebata était en transit à Paris et a choisi de répondre volontairement à une convocation du juge d’instruction.

On rappelle que ce n’est pas sa première interpellation pour des faits similaires.

En octobre 2012, Lucien Ebata avait été appréhendé à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle avec plus de 180 000 euros en espèces.

« Certains de mes clients pour l’Afrique me règlent cash, car les virements prennent du temps », avait-il alors expliqué aux enquêteurs français.

PDG du groupe Orion Oil, basé en suisse et immatriculé aux Seychelles, le nom de Lucien Ebata apparaît dans l’affaire des « biens mal acquis », une enquête sur le patrimoine en France du Président congolais et de sa famille.

Ingonzônzô sha Couedè

banner