Présidentielle 2021 : toutes les télécommunications sont coupées ce dimanche

Au Congo-Brazzaville, « toutes les télécommunications » sont coupées ce dimanche 21 mars, jour du premier tour de l’élection présidentielle, pour éviter la « publication illégale » des résultats.

Le Ministère congolais de l’Intérieur a écrit officiellement aux opérateurs de télécommunications qui ont pignon sur rue au Congo pour leur dire que « toutes les communications devront être interrompues la journée du 21 mars.

Cependant, tous les médias proches du gouvernement (essentiellement des télévisions et radios) n’ont eu aucun problème de diffusion.

Le 16 mars, une cinquantaine d’organisations, dont Internet sans frontières, avait pourtant invité, dans une lettre ouverte, le président sortant, Denis Sassou N’Guesso, à « garder Internet ouvert, accessible et sécurisé pendant toute la période de l’élection présidentielle de 2021 ».

Internet et les réseaux sociaux « offrent un espace pour la communication, de débat public, de recherche d’informations sur les processus électoraux et les candidats, pour rendre compte et documenter les événements et les résultats », ont-elles insisté. « Les coupures d’Internet portent atteinte aux droits humains, perturbent les services d’urgence et paralysent les économies. »

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner