Une pluie diluvienne fait d'importants dégâts à Brazzaville

Plusieurs quartiers de la partie nord de Brazzaville ont subi d'importants dommages matériels suite à la violente pluie qui s'est abattue sur la capitale, dans la nuit du 14 au 15 mars 2016.

La pluie diluvienne a endommagé de nombreuses toitures, des maisons englouties et le torrent débordant des canaux d'évacuation a causé, par la même occasion, des inondations qui ont de nouveau jeté de nombreuses familles et les automobilistes dans le calvaire.

Les dégâts sont importants et considérables au quartier Makabandilou, où la route nationale n°2 est à moitié coupée et certaines habitations situées tout le long de la route se sont écroulées sous les regards impuissants des occupants qui en paient le lourd tribut.

Des toitures sur la chaussée ou sur d'autres maisons, des morceaux de tôles emportés par le vent étaient accrochés sur les câbles électriques. Lits, matelas, acte de naissance, effets scolaires, appareils électroménagers et autres documents ont été emportés par les eaux en furie.

Le spectacle est désolant et le cauchemar est réel dans tous les quartiers du nord de la capitale.

En décembre 2012, la pluie avait causé la mort de 13 personnes, plus de 26 blessés graves, quelques disparus dans la furie des eaux de la rivière Mfilou à Brazzaville.

Osons croire que le gouvernement posera ses deux mains sur les épaules des sinistrés qui en ce moment n’ont que leurs yeux pour pleurer.

Aurélie ISSIMBA

banner