Oyo : Denis Sassou-N'Guesso a remis la clé de l’Eglise notre dame de l’Assomption à l'Evêque d'Owando Victor Abagna Mossa

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso a remis la clé de nouvelle chapelle de l’Eglise notre dame de l’Assomption d’Oyo (nord) ce dimanche 10 mars 2019 à l'Evêque d'Owando, Victor Abagna Mossa, bénéficiaire de ce geste de générosité du chef de l'État en direction de l'Eglise catholique.

La Nouvelle chapelle de l'Eglise Notre Dame de l'Assomption d'Oyo a abrité sa première messe ce dimanche 10 mars 2019, date anniversaire de naissance de l'ex première dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba, née le 10 mars 1964, de Denis Sassou N’Guesso et Claire Dira, et morte le 14 mars 2009 dans une clinique marocaine, à l’âge de 45 ans.

La cloche de cette nouvelle chapelle de l’Eglise notre dame de l’Assomption d’Oyo porte le nom d’Edith Lucie Bongo Ondimba qui a quasiment vécu au Gabon durant la majeure partie de sa vie. Ces traces sont partout visibles.

Elle était certes d’une grande beauté, mais c’est surtout son charisme, ses prises de parole qui ont marqué toute une génération de gabonais.

Cette Eglise dont la capacité est de 800 places assises devient la troisième grande Eglise du Congo, après Sainte-Anne de Brazzaville et Notre Dame de Pointe-Noire.

Denis Sassou N’Guesso qui vit bien sa foi chrétienne, est le premier président du Congo à offrir une grande Eglise à son peuple.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville