Congo : Insécurité grandissante dans la ville de Dolisie

Depuis plusieurs mois, l’insécurité a atteint son paroxysme dans la ville de Dolisie, la capitale départementale du Niari (sud). Selon des sources, des braquages, des vols de motos, de voitures et des objets de valeur sont devenus monnaie courante dans la troisième ville du Congo. Au-delà des dégâts collatéraux, ces voleurs, braqueurs et assassins commencent à semer le doute entre les différentes communautés qui vivent en harmonie dans la ville.

Mercredi dernier, Brice Tsoumou-Mabanza, âgé de 25 ans, de nationalité congolaise, a été poignardé par une personne non identifiée.

La victime qui a été conduite à l’hôpital général de Dolisie pour des soins, a succombé à ses blessures.

Face à cette situation de plus en plus invivable, les populations de Dolisie demandent l’implication immédiate de l’Etat dans la sécurisation des personnes et leurs biens.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville