Niari : Colère du Préfet après la hausse du prix du pain à Dolisie

Niari : Colère du Préfet après la hausse du prix du pain à Dolisie

«Non au prix élevé du pain », ont scandé les habitants de Dolisie, dans un pays qui importe de plus en plus de blé. Le préfet du département du Niari, André Ovu a reçu dans son cabinet de travail, le collectif des propriétaires des boulangeries.

Le Préfet du Niari s’est dit « surpris » de cette hausse inopinée du prix du pain dans la troisième ville du pays qui traverse, comme les autres villes du Congo, une crise financière sans précédent.

«On n’a jamais vu à Dolisie que les gens aient besoin de mendier du pain, mais le prix est insoutenable ! », s’est exclamé un collaborateur du Préfet du Niari.

Le prix du pain a augmenté depuis lundi à Dolisie. Une baguette de pain vendue régulièrement depuis plusieurs années à 65 FCFA revient à 80 FCFA.

Certaines revendeuses interrogées justifient cette augmentation par la hausse du prix de la farine.

Le pain est un aliment de base consommé dans la majorité des foyers de Dolisie.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville