Congo – Érosions à Brazzaville : Des centaines d'habitations englouties à Mfilou

Congo – Érosions à Brazzaville : Des centaines d'habitations englouties à Mfilou

Désolation et consternation au quartier Ngambio situé dans le 7ème arrondissent Mfilou. La brusque poussée des eaux de pluie a occasionné des érosions qui ont presque tout englouti.

Des centaines de maisons ont été détruites au quartier Ngambio, du fait de la poussée d'une tête d'érosion qui s'est subitement propagée de façon exponentielle, engloutissant tout sur son passage.

Les rescapés expliquent cette hécatombe par la convergence de deux facteurs à savoir, la non canalisation adéquate des eaux venant en amont de l’école primaire Itsali de Sadelmi et d'autre part de celles venant du village Ntsouélé, dans le département du Pool. 

Comme à Talangaï, Nkombo, Ngamakosso, ou Kintélé, le laxisme des pouvoirs publics est mis à l'index.

Selon les habitants du quartier, ces érosions ne peuvent être arrêtées que par l'aménagement de la voie principale du quartier Sadelmi ainsi que de celle partant de Moukondo en direction de Mayama, en passant par la cité des 17.  

« Sur cette voie, des conduits d’eau doivent être aménagés jusqu’à la rivière Tsiémé. C’est l’unique moyen d’arrêter ces érosions. Si on n’y prend pas garde, elles amèneront à la disparition totale de Ngambio », disent-ils.

Entre-temps, ces sinistrés désemparés attendent l'aide des autorités compétentes qui tardent à leur porter assistance.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville