Congo : De l’or à ciel ouvert à Mayoko

Congo : De l’or à ciel ouvert à Mayoko

La ville de Mayoko dans le Niari (sud) est particulièrement en mouvement ces dernières semaines. La raison est que de l’or y serait apparu dans toute la ville, entraînant une ruée vers le métal jaune.

La nouvelle selon laquelle l’or est apparu dans toute la ville de Mayoko s’est propagée dans la journée de lundi, suite à la découverte par un jeune de la ville d’une roche argileuse qui contiendrait de l’or à proximité de la rivière « Lipia ».

Dès le lendemain, une marée humaine s’est déportée sur ledit site situé à un jet de pierre de la ville.

Des orpailleurs venus de tous les quatre coins de la ville et ses environs ont pris d’assaut les lieux afin d’occuper des positions stratégiques pour l’exploitation.

Femmes, jeunes, élèves, se sont rués dans cet espace dans l’espoir de profiter des retombées de l’activité aurifère.

«Dieu a fait des miracles, les populations de Mayoko ramassent l'or dans les rues », nous a confié un jeune de la ville avec joie.

Des centaines de trous creusés çà et là à des profondeurs diverses sont perceptibles même sur la chaussée sans oublier derrière les habitations.

Il convient de signaler en rappel qu’en la matière, au regard des textes existants, l’orpaillage, de surcroit en zone urbaine, est formellement interdit. L’application stricte des textes sera le seul salut afin d’éviter une propagation du phénomène dans le centre urbain.

En tous les cas, le problème est posé même si l’arrêt de l’exploitation est prononcé, il va falloir procéder au rebouchage des centaines de trous creusés anarchiquement, ce qui va nécessiter beaucoup de moyens financiers à la commune pour sécuriser le secteur par rapport à la circulation des personnes et des animaux.

Il y va de la santé des populations, de la préservation de l’environnement et de la proscription des autres problèmes liés à ce phénomène de l’orpaillage.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville