Congo-Législatives 2022 : deux semaines pour convaincre

Il leur reste deux semaines pour convaincre. Les candidats aux élections législatives du 10 juillet 2022 entrent dans la dernière ligne droite avec l’ouverture de la campagne officielle, ce vendredi 24 juin. Cette date déclenche la mise en place, dans chaque commune, des panneaux d’affichage et l’accès à la campagne audiovisuelle officielle. Plusieurs partis politiques de la majorité et de l’opposition vont ainsi bénéficier des émissions du service public.

Ce délai est jugé suffisant pour que les candidats puissent mener campagne. Deux semaines pour parcourir à nouveau la circonscription. Les candidats et leurs soutiens entrent dans le sprint final pour convaincre.

Ils sont près de 2 000 candidats dont le dossier a été validé par la Direction générale des affaires électorales (DGAE) à disputer les 151 sièges de l’Assemblée nationale. Ils ont quatorze jours avant le week-end du premier tour des scrutins pour tenter de convaincre les électeurs de les choisir comme député.

Dans certaines circonscriptions l’on s’attend à de grands duels entre des candidats du pouvoir, d’une partie de l’opposition qui a choisi de participer et même des indépendants.

Si le travail auprès des électeurs sur le terrain a, pour certains candidats, commencé depuis plusieurs jours, l’ouverture de la campagne officielle permet à la fois le déclenchement de l’affichage électoral et l’ouverture du temps de parole audiovisuel pour les formations politiques.

Dans le même temps, le Conseil supérieur de liberté de communication (CSLC) accorde à chaque formation politique un créneau de télévision et de radio de quelques minutes avant le premier tour de scrutin.

Jack de MAÏSSA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner