Congo : Après trois mois, le gouvernement n’a accompli aucune réalisation visible (Claudine Munari)

Le 15 mai 2021, un nouveau gouvernement dirigé par Anatole Collinet Makosso a été mis en place au Congo-Brazzaville. Plus de trois mois après sa prise de fonction, ce gouvernement n’a accompli aucune réalisation visible. Son discours officiel renchérit sur les promesses de campagne comme si celles-ci devaient durer indéfiniment, selon Claudine Munari, la présidente du Mouvement pour l’unité, la solidarité et le travail (MUST).

«Les Congolais attendent des actes et non des discours et des déclarations. Ils veulent avoir des emplois, on leur sert des annonces et des images des visiteurs des ministres ou du Premier ministre, ou encore les images des visites des ministres et du Premier ministre à l’intérieur et à l’extérieur. Aucun résultat concret après trois mois. On pouvait présager le tourisme du gouvernement autour de lui-même et autour du monde lorsqu’on a vu le chef du gouvernement à la tête de délégations nombreuses à l’intérieur du pays pour des visites sans autre effet que de s’informer », a critiqué Claudine Munari, précisant que les Congolais ne peuvent rien attendre de ce nouveau gouvernement.

La présidente du MUST a également dénoncé le fait que depuis la formation du nouveau gouvernement, les autorités ne nomment que leurs acolytes oubliés.

«Le chômage augmente dans la population alors même qu’on crée des postes tout azimut pour caser d’anciens comparses, ceux-là même qui ont détruit les emplois des autres par leur incapacité à prendre les bonnes décisions », a martelé Claudine Munari.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner