Le Congo-Brazzaville se dit prêt à accueillir « à bras ouverts » Alpha Condé le président déchu de la Guinée

Plusieurs chefs d’État de la région militent pour la sortie du territoire guinéen d'Alpha Condé, le président déchu de la Guinée, toujours détenu par la junte, histoire de préserver sa sécurité. Il pourrait donc quitter le pays à court ou moyen de terme, mais sa destination est toujours en discussion. Parmi les hypothèses évoquées, celle de Brazzaville semble prendre de l’ampleur. Rien d’étonnant à cela : Alpha Condé est resté très proche du Président congolais, Denis Sassou-N’Guesso. Côté congolais, on se dit d’ailleurs prêt à l’accueillir « à bras ouverts ».

Avant de poser ses valises à Brazzaville, Alpha Condé pourrait avant cela passer par la France.

Paris a en effet donné son feu vert pour l’accueillir pendant un temps « pour des soins médicaux ou pour quoi que ce soit d’autre », précise une source diplomatique.

Selon RFI, les autorités françaises ont même fait une offre de service dans ce dossier : elles se disent en effet prêtes à aider à trouver une solution idoine.

Les militaires n’ont toujours pas répondu favorablement à cette demande, ces derniers semblent craindre de plus en plus le pouvoir de nuisance de l’ancien président qui refuse toujours de passer la main et qui pense encore qu’il est toujours Président de la Guinée.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner