Congo : Denis Sassou N’Guesso rend un dernier hommage à Justin Koumba

Le Congo a rendu un hommage national, ce mardi au Palais du parlement, en présence du chef de l'État Denis Sassou Nguesso, à l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, Justin Koumba, décédé le 26 août dernier au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, à l’âge de 74 ans.

Ce sont les derniers adieux à ce grand commis et homme d’Etat accompli. Une cérémonie d’hommage s’est tenue autour du cercueil de Justin Koumba au Palais du parlement de Brazzaville, en présence de la famille du défunt, de responsables politiques, des parlementaires et d'admirateurs.

Né le 5 avril 1947 à Gango, dans le district de Kibangou (sud), Justin Koumba était le député de la circonscription électorale de Banda, dans le département du Niari, depuis 2002.

Membre de la Commission économie et finances de l’Assemblée nationale depuis le 2 septembre 2017, il a dirigé la chambre basse du Parlement du 4 septembre 2007 au 19 août 2017.

Président du Conseil national de transition (CNT) de 1998 à 2002, il fut également président de la Commission nationale des droits de l’homme de 2003 à 2007.

Président fondateur de l'Alliance pour le Congo en 2001, Justin Koumba a adhéré au Parti congolais du travail en 2007 après la fusion. Depuis décembre 2019, il faisait partie des membres du comité d’honneur du parti au pouvoir.

Ancien ministre de l’Education nationale dans le gouvernement de transition de 1992, il est auteur de "La résolution des conflits au Congo Brazzaville : l’expérience du CNT 1998-2002", ouvrage paru aux éditions L’Harmattan en mars 2009.

Fonctionnaire aux Nations unies à partir de 1976, il fut le représentant de l’Unesco pour l'Afrique centrale et les pays des Grands lacs.

Justin Koumba sera inhumé à Banda, sa ville natale,  située dans le département du Niari.

Edwige KISSINGER / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner