Présidentielle 2016 : Sassou Nguesso s’est félicité du bon déroulement du scrutin

Le président congolais sortant, Denis Sassou Nguesso s’est félicité ce dimanche à Brazzaville, du bon déroulement de la campagne électorale et de l’élection présidentielle anticipée du 20 mars 2016.

«Aucun incident n’a été signalé. Les candidats ont parcouru tout le pays. Il y a le calme et les gens votent. Il s’agit là d’un progrès énorme pour notre démocratie », a déclaré le candidat à sa propre succession à l’école des Beaux-Arts de Brazzaville.

«Je peux dire que la Nouvelle République démarre sur les bonnes auspices », a-t-il ajouté après avoir accompli son devoir civique ce dimanche à 11h 15mn.

De son côté, son rival Jean-Marie Michel Mokoko a dressé un tout autre constat.

«Je ne sais pas ce qu’il se passe ! On n’a pas de téléphone, on n’a pas d’Internet, comment voulez-vous qu’on ait le retour. Vous trouvez normal dans un pays comme le nôtre qu’on coupe le téléphone, car c’est le seul moyen pour nous de savoir ce qu’il se passe à l’intérieur du pays. Mais je vais quand même voter pour avoir le droit de dire mon mot à la fin lorsque nous allons voir comment les résultats vont être comptabilisés », a déclaré le candidat indépendant après son vote à Poto-Poto, l'un des quartiers de Brazzaville.

Au Congo, les électeurs étaient appelés ce dimanche à voter au 1er tour de la présidentielle.

Le président sortant, Denis Sassou-Nguesso, qui cumule 32 ans au pouvoir, affronte huit candidats dont une femme.

Germaine Mapanga

banner