Fin du scrutin au Congo Brazzaville, le dépouillement en cours

Les quelque deux millions d'électeurs congolais étaient appelés aux urnes ce dimanche pour choisir qui des neuf candidats sera le premier président de la Nouvelle République.

Le scrutin a donné lieu à une mobilisation très importante que d’habitude sur toute l’étendue du territoire national. Les bureaux de vote ont fermé à 18 heures. L'heure est désormais au dépouillement et aux calculatrices.

Chacun attend les résultats du vote avec  une grande impatience.

Le dépouillement des votes est évidemment une opération critique. Il faut prendre une foule de précautions pour éviter les fraudes et les erreurs. En gros, cela se fait en deux étapes : le tri et le comptage, et cela, en présence des représentants des candidats.

Il est question pour les équipes de la CNEI de relever manuellement et d’additionner les voix obtenues par chaque candidat dans les différents postes de vote.

Les résultats de leurs travaux de compilation sont transmis à la Commission nationale électorale indépendante (CNEI).

Les regards sont tournés vers la CNEI, qui pourrait publier dans les prochaines jours (lundi ou mardi) les premières tendances du scrutin.

Les résultats officiels doivent être proclamés  par la Cour constitutionnelle.

Germaine Mapanga

banner