Présidentielle 2016 : Brazzaville vote dans le calme absolu

Depuis l’ouverture des bureaux de vote à 7 heures, les électeurs brazzavillois votent dans le calme absolu et aucun incident majeur n’a été signalé pour le moment. Une attitude qui augure de bonnes perspectives pour cette présidentielle, mais aussi pour la jeune démocratie congolaise.

Les neuf candidats ont leurs représentants dans tous les bureaux de vote. Un progrès énorme pour rentrer positivement dans la Nouvelle République qui exige un grand changement des mentalités.

Pour la crédibilité du scrutin, l’Union africaine (UA) a dépêché une trentaine d’observateurs répartis dans les différents départements du Congo pour suivre le déroulement des opérations de vote.

Le président sortant Denis Sassou Nguesso a accompli dans la capitale, son devoir civique à 11h 15 à l'école des Beaux Arts,  dans la sérénité et sous le regard admirateur de ses sympathisants.

De son côté, son rival Jean-Marie-Michel Mokoko qui a célébré samedi ses 69 ans, avec une nouvelle convocation de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) dans la poche, a voté aussi ce matin à Poto-Poto, un quartier cosmopolite de la capitale congolaise.

Au total quelque 5360 bureaux de vote sont ouverts à travers le territoire national jusqu’à 18 heures.

Germaine Mapanga

banner