Présidentielle 2016 : Télé Congo a censuré les adversaires de Sassou Nguesso ?

Dans l'équité pour le passage dans les médias publics des candidats à l'élection présidentielle de ce dimanche 20 mars, Télé Congo, la chaîne nationale, n'a pas joué le jeu pour satisfaire les attentes du public.

Pendant deux semaines de campagne, la télévision nationale a confirmé, sous le regard impuissant du président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC), Philippe Mvouo, son appartenance et son attachement au pouvoir en privilégiant le candidat Sassou Nguesso.

Ce constat est aussi celui des observateurs de l'Union Européenne (UE) sur place. Ils l'ont fait comprendre au président de l’organe de régulation des médias au Congo.

Les séminaires de formation pour permettre aux journalistes des médias publics de bien couvrir la campagne électorale n’ont servi quasiment à rien. Encore l’argent du contribuable qui a été utilisé inutilement.

Les consignes du président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC), Philippe Mvouo appelant les médias publics à donner le même temps d’antenne aux neuf candidats en lice n’ont pas été respectées à la lettre.

Heureusement, d'autres médias privés ont prouvé leur professionnalisme en réalisant un travail formidable. Tous les candidats y ont été traités de la même façon sans complaisance aucune.

Edwige KISSINGER

banner