Présidentielle 2016 : Sassou Nguesso incontournable ?

Au Congo, le président Denis Sassou-Nguesso est prêt à se succéder à lui-même, s’il est réélu lors de l’élection présidentielle du 20 mars. Depuis, il ne perd plus les élections si bien que la victoire pour le scrutin de ce dimanche lui semble acquise car le candidat président s’impose bien dans les esprits et dans les urnes. Un succès d’ailleurs qui dégoûte ses adversaires politiques en lice.

Le « bâtisseur infatigable » est le favori de cette élection présidentielle. Une position qu’il a su obtenir grâce à son bilan élogieux à la tête du pays, mais aussi à son nouveau programme de société « La marche vers le développement » qui ouvre d’autres perspectives pour la Nouvelle République.

Il s’est également positionné lors de cette campagne sur des sujets parfois tabous pour les autres candidats, comme le maintien de la paix et de la stabilité du pays, l’unité nationale et les stratégies idoines pour attirer les investisseurs étrangers afin de booster l’économie congolaise, le chômage des jeunes, les infrastructures routières, l’eau et l’électricité, ...

Un charisme qui fait de lui le candidat préféré des médias. Sa tête est ainsi, du matin au soir, sur les chaînes congolaises et africaines.

Sassou Nguesso qui veut rendre au Congo toute sa grandeur, aborde avec une franchise rarement vue lors de cette campagne, de la crise qui sévit au pays à cause de la chute du prix du baril de pétrole qui plombe les recettes publiques.

Il semble donc inévitable que le président sortant finisse en tête de la course pour le palais du peuple.

Et l’heure est désormais aux calculettes.

Edwige KISSINGER

banner