Pascal Tsaty Mabiala chez Denis Sassou N’Guesso pour fixer les règles de la présidentielle de 2021 au Congo

Dans le cadre des consultations périodiques sur les questions d’intérêt national, le Président congolais, Denis Sassou N’Guesso, a ouvert samedi à Brazzaville, les portes de son cabinet de travail au chef de file de l’opposition congolaise, Pascal Tsaty Mabiala.

Cette rencontre a constitué pour le Président de la République une occasion de recevoir du Chef de file de l’opposition ses opinions et points de vue sur les questions de l’heure, notamment les questions de paix au Congo, les questions sur la cohésion nationale, les libertés publiques, l’élection présidentielle de mars 2021 et la concertation politique de Madingou dans la Bouenza (sud).

Evoquant la question sur l’élection présidentielle de mars 2021, le secrétaire général de l’UPADS a suggéré au numéro un congolais, que toutes les conditions soient réunies pour une élection crédible, transparente, démocratique et apaisée.

Pascal Tsaty Mabiala a souhaité également que la concertation politique de Madingou examine toutes les questions de transparence électorale pour maintenir le pays dans la paix et éviter les crises post électorales.

Pour le patron de l’opposition congolaise, l’opposition politique doit être associée à toutes les étapes qui conduisent vers une élection présidentielle incontestable et incontestée. Le tout dans un climat politique apaisé et non tendu avec la crainte d'affrontements entre partisans de l’opposition et de la majorité présidentielle.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner