Présidentielle 2016 : Le général Mokoko à Sibiti ; « les jeux restent ouverts »

La pluie qui a arrosé la capitale de la Lékoumou vendredi n’a pas freiné les ardeurs des « sibitois » pour la mobilisation. Ils ont afflué de tous les quartiers pour venir écouter Jean- Marie Michel Mokoko.

Sibiti le présente en « sauveur d’une jeunesse sacrifiée » et il y avait foule pour la venue de Jean- Marie Michel Mokoko dans la localité.

La campagne présidentielle se poursuit pour celui qui désormais se fait simplement appeler général. Une référence martiale sur laquelle ses partisans confortent leurs espoirs, tant l’homme est pétri de qualités à mettre au service de ses compatriotes, si besoin par une rigueur quasi militaire.

Les pancartes sommairement « griffonnées» pour la circonstance ont traduits des messages de réel appel à l’aide, tel un « S.O.S » d’un peuple en détresse.

Sensible à cette marque d’adhésion à ses idées et aux espoirs placés en lui, Jean- Marie Michel Mokoko a appelé ses sympathisants à traduire cette mobilisation par un vote massif pour sa personne afin de « changer ce pays par la vertu du travail », a-t-il dit en substance.

Le candidat indépendant à la présidentielle du 20 mars prochain a ensuite égrené quelques axes du programme prioritaire qu’il entend mettre en œuvre si les électeurs lui font confiance.

Jean- Marie Michel Mokoko a enfin invité le peuple à être vigilant afin de ne pas se faire voler son vote.

Au vu de la mobilisation qu’affichent les différents candidats et qui de facto se traduira par un vote, « les jeux restent ouverts » et « personne ne peut prétendre l’emporter au premier tour, à moins de tricher ».

Avant de quitter Sibiti, Jean- Marie Michel Mokoko a pris date avec ses électeurs pour la victoire.

Arielle KAMBISSY

banner