Deux jours après le scrutin, les congolais attendent les résultats des législatives

Deux jours après le scrutin, les congolais restent suspendus à l'attente des résultats des élections législatives qui vont, sans nul doute, conforter l'hégémonie du Parti congolais du travail (PCT) du président Denis Sassou-Nguesso assuré d'obtenir la majorité absolue dans la future Assemblée nationale de la nouvelle République.

Sur les réseaux sociaux certains proches des candidats publient à tout va les tendances sorties des urnes. Mais ce sont plutôt les résultats publiés par le ministère de l'Intérieur qui comptent.

Les électeurs congolais ont bouclé dimanche les législatives à l'occasion du second tour marqué notamment par des fraudes et des incidents.

Le parti congolais du travail (PCT, parti au pouvoir) a déjà remporté pratiquement la moitié des sièges au premier tour, le 16 juillet dernier.

Dans l’Assemblée nationale sortante, qui a siégé de 2012 à 2017, le PCT comptait 92 députés sur 139, contre seulement sept pour l’Upads.

Germaine Mapanga

banner