Congo – Garde républicaine : Arrestation du directeur de cabinet du général Nianga Mbouala

Selon notre confrère ''Le Troubadour'', dans son édition du jeudi 1er juin parue à Brazzaville, Élie Okandzé, directeur de cabinet du commandant de la garde républicaine, le général Ngatsé Nianga Mbouala, a été arrêté et écroué, depuis quelques jours à Brazzaville, en l'absence de son chef en mission avec le président de la république à Ouesso.

Cette arrestation qui semble faire désordre au sein de l'appareil sécuritaire du chef de l'État, serait en lien avec la situation en cours dans le département du Pool et révélerait il va s'en dire, l'existence de taupes au sommet de la hiérarchie « militaro-sécuritaire ».

Pour la petite histoire, le grand-frère d'Élie Okandzé, le nommé Okandzé Onkourou qui est un ami et adepte du pasteur Ntoumi, est incarcéré à la DGST depuis un an déjà.

Atteint de troubles psychiatriques en 1995, il aurait été guéri par la pasteur Ntoumi et serait devenu un fervent adepte de son église. Ils auraient tissé par la suite des liens très forts.

Okandzé Okourou était un élément clé lors des négociations entre le pouvoir et le pasteur Ntumi en 2003.

Depuis son arrestation, Okandzé Onkourou serait sommé de montrer toutes les cachettes de son ami, en vain.

Avec l'arrestation de son frère cadet, Élie Okandzé directeur de cabinet du général Nianga Mbouala, les enquêteurs espèrent exploiter le lien de causalité qui existerait entre les deux frères et le pasteur Ntoumi.

Bertrand BOUKAKA

banner