Paul Henri Sandaogo Damiba, nouvel homme fort du Faso

C’est désormais Paul Henri Sandaogo Damiba, un officier supérieur de l’armée du Burkina Faso, un habitué des coups d’Etat, qui prend les commandes de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Paul-Henri Sandaogo DAMIBA est en effet un officier supérieur d’infanterie dans l’armée burkinabè. Il est diplômé de l’école militaire de Paris. Cet officier est titulaire d’un master 2 en sciences criminelles du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris ainsi que d’une certification d’expert de la Défense en management, commandement et stratégie.

Il est auteur du livre "Armée Ouest-africaines et terrorisme, réponses incertaines ?".

Le chef de l’Etat du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, arrêté par les soldats mutins, aurait été finalement déposé ce lundi matin.

Roch Marc Christian Kaboré était au pouvoir au Burkina Faso depuis le 29 décembre 2015.

Le Burkina Faso, pays d'Afrique de l'Ouest, est un habitué des coups d'État avec 7 putschs dont le dernier date de septembre 2015.

Après le colonel Mamadi Doumbouya en Guinée et Assimi Goïta au Mali, le Burkina Faso devient le troisième pays d'Afrique de l'Ouest à subir un coup d'Etat militaire en moins de 6 mois.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner