A Brazzaville, les éboueurs reçoivent des encouragements d’Alain Akouala Atipault

L’actualité semble donc changer le regard porté sur les hommes qui effectuent leurs tâches dans l’ombre, l’indifférence et parfois le dénigrement. Une reconnaissance bienvenue en ces temps troublés. Les éboueurs de Brazzaville, la capitale congolaise, ont eu droit à une bonne surprise lors de leurs tournées. La visite de courtoisie de l’ancien ministre congolais des Zones Économiques Spéciales, Alain Akouala Atipault, les remerciant de continuer à faire leur travail en pleine pandémie de coronavirus.

«Après la cérémonie de recueillement et d’hommage à l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, Justin Koumba au siège du PCT, un petit moment de bonne humeur avec les fantastiques Agents de la société Averda », a écrit Alain Akouala Atipault sur son compte Twitter.

Ce geste de soutien, très rarissime à l’endroit des éboueurs au Congo-Brazzaville, ça les motive aussi à venir bosser surtout dans le contexte d'épidémie car nombreux effectuent leur tournée  “la peur au ventre” sans véritables protections, mais toujours fidèles au poste.

Une grande marque de reconnaissance de leur travail, pour ces agents de collecte des déchets à Brazzaville.

Depuis le début de la crise sanitaire au Congo-Brazzaville, ils sont toujours en première ligne, leur activité n'a jamais cessé.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner