La Mairie de Dolisie peine à ramasser les ordures ménagères

L’image est désolante. Les ordures ménagères sont déposées en pleine ville de Dolisie, capitale départementale du Niari (sud) par des personnes inciviques. Matelas défoncés, restes de meubles, bouteilles en plastique de toutes les couleurs, contenants en polystyrène, la plupart jaunis par le temps, morceaux de cuvette en plastique, des sachets par dizaines sont observés. Vielles sandales en caoutchouc, vielles chaussures, valises usagées, cuillers en plastique, gobelets, bouchons, emballages de biscuits et bonbons… La ville préfecture du Niari, est comblée !

Tubes de déodorant, crème pour la peau, shampoing et bouteilles d’huile vides sont aussi constatés dans la ville de Dolisie.

Visiblement, c’est la Mairie qui peine à ramasser ces ordures et encombrants à jeter hors de la ville.

En tout cas, ce décore semble déranger tout passant, qui se voit obligé de boucher ses narines pour se débarrasser de la mauvaise odeur qui s’y dégage toutes les minutes.

Les incivilités ne se cantonnent pas au cœur de la ville. Près du grand marché, dans les quartiers, c’est pareil !

Bouchons par terre, verre brisé, cartons, sacs plastiques. En ce début d’année, la Mairie tire la sonnette d’alarme et exhorte à davantage de civisme.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville