Congo : Le fonds bleu va permettre de financer certains projets d’entretien des voies navigables

Le ministre congolais des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, Gibert Mokoki a déclaré hier à Brazzaville, que le fonds bleu va permettre de financer certains projets d’entretien des voies navigables. Parce que cela nécessite beaucoup de ressources financières. Et, aucun Etat africain ne peut avoir les moyens d’entretenir seul les voies navigables.

La création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo a été annoncée l’année dernière par le président congolais, Denis Sassou Nguesso, en marge des travaux de la COP22 à Marrakech au Maroc.

Ce fonds promeut la valorisation des plans d’eau qui sont d’une grande utilité dans la production de l’hydroélectricité, l’approvisionnement en eau potable des populations, la pratique de l’aquaculture et l’irrigation de l’agriculture, ainsi que l’assainissement des cours d’eau.

L’initiative du Fonds bleu pour le Bassin du Congo prévoit des subventions financières renouvelables, chaque année, à hauteur de 100 millions d’euros, soit plus de 65 milliards de francs CFA.

Edwige KISSINGER

banner