L’autonomisation des femmes congolaises commerçantes magnifiée par Alain Akouala

L’ancien ministre congolais des Zones Économiques Spéciales, Alain Akouala Atipault a encouragé ce dimanche, l’autonomisation des femmes congolaises commerçantes, à l’occasion d’une visite inopinée au passage à niveau de CFCO au Boulevard Alfred Raoul à Brazzaville où elles exercent leurs activités.

Par cette visite inopinée, Alain Akouala, affectueusement appelé « Le Cerveau Bleu », a voulu rendre hommage à la femme congolaise commerçante pour son dynamisme et son courage.

« Maman Courage », a écrit l’ancien ministre congolais sur son compte Tweeter.

Au Congo-Brazzaville, les femmes débrouillardes se font de plus en plus nombreuses. Elles sont vendeuses de pains, de légumes, d’eau en sachet, de fruits comestibles... Chaque jour, elles traversent des communes pour gagner de quoi nourrir leurs familles.

Sur les 1 503 803 habitants que compte le département de Brazzaville, 7 58 885 seraient des femmes, soit 50,46% de la population totale. Et environ 73,8% des femmes exercent dans le commerce, selon les statistiques officielles.

Le Congo est le cinquième pays africain producteur de pétrole et dispose d’autres ressources naturelles. De plus, la géographie et le climat du pays offrent de bonnes opportunités pour la pratique de l’agriculture.

Malgré la manne pétrolière, 70% de congolais vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner