Congo-Cameroun : inauguration d’une route reliant les deux pays

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, a inauguré ce vendredi la route Sembe-Souanké-Ntam, longue de 143 km. Cette route qui est le 2ème tronçon de la route Ketta-Djoum est un exemple d’intégration sous régionale. Elle assurera la liaison entre les capitales du Congo (Brazzaville) et du Cameroun (Yaoundé).

La cérémonie y afférente a eu lieu à Souanké dans la mi-journée en présence du premier ministre, Clément Mouamba, de plusieurs membres du gouvernement , des autorités militaires et civiles du département de la Sangha (nord) et du ministre camerounais de Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi.

L’amélioration de la circulation des personnes et des biens entre les deux pays, le désenclavement de l’hinterland du Nord Congo et du Sud Cameroun sont parmi les objectifs de ce projet à fortes potentialités économiques. Ainsi, sa construction aura eu le mérite de contribuer à la réduction des coûts de transport et à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines.

La route Sembé-Souanké-Ntam, construite par l’entreprise chinoise, Sinohydro Tianjin Engineering Corporation Ltd, est la phase 2 du projet de route Ketta-Djoum, longue de 503 km. Avec deux (2) voies de circulation et une chaussée de 7,50 mètres de large, cette route est construite avec l’appui financier la Banque Africaine de Développement (BAD), conjointement sollicité par le Congo et le Cameroun. La part du budget congolais représente 10%.

Edwige KISSINGER / Les Echos du Congo Brazzaville

banner